Paris Match cover photo illustrates the insanity we are experiencing

View this post on Instagram

Manifestation des soignants : Farida, le visage de la colère. Un rassemblement s'est tenu mardi soir devant le commissariat du VIIème arrondissement, à Paris. Il réclamait la libération d'une infirmière, arrêtée quelques heures plus tôt en marge d'une manifestation des soignants qui a donné lieu à quelques échauffourées dans la capitale. Des images de l'arrestation de cette femme quinquagénaire, infirmière dans le Val-de-Marne, ont suscité la polémique sur les réseaux sociaux. Sur certaines d'entre elles on la voit être tirée au sol par un agent de police ou encore réclamer sa ventoline, un médicament utilisé par les personnes souffrant d'asthme, alors qu'elle est entourée de plusieurs policiers. Pourquoi cette manifestante en blouse blanche a-t-elle été arrêtée par les forces de l'ordre? Une source policière a fait savoir qu'elle avait été «interpellée pour outrage et jet de projectiles sur les forces de l'ordre». Sur des images de BFMTV, tournée quelques minutes avant son interpellation, on voit cette femme jeter des projectiles et faire des doigts d'honneur en direction des policiers. Soucieux de «rétablir la vérité» après cette arrestation, le syndicat indépendant des commissaires de police a diffusé cette vidéo de la chaîne d'info en continu sur Twitter. «La gentille infirmière, qui avait besoin de sa ventoline, et qui est présentée comme une victime de la police. Elle jetait des projectiles, juste avant son interpellation», a réagi le syndicat. «Un policier atteint par un de ces projectiles déposera plainte» mercredi, a fait savoir une source policière. A la fin de la manifestation, qui a réuni 18 000 personnes à Paris selon les chiffres de la préfecture de police, 32 interpellations liées aux échauffourées ont été réalisées par le police.⁣ Photos : @raphael_lafargue @abaca_press⁣ —⁣ #personnelsoignant #paris #parismatch

A post shared by Paris Match (@parismatch_magazine) on

Wordwide protests: “Something has changed”

Violence against women: tens of thousands of people in the street, “a historic mobilization”

March against violence against women took place everywhere in France this Saturday. They brought together tens of thousands of people in Paris and in about thirty cities. The collective #NousToutes welcomes a historic mobilization.

The collective #NousToutes greets ” the biggest march in the history of France ” against gender-based violence. Tens of thousands of people marched this Saturday in Paris and in thirty cities in France to denounce violence against women and too many feminicides since the beginning of the year. 

Thirty or so organized marches brought together 150,000 people, according to the feminist collective #NousToutes, including 100,000 in Paris . The Occurrence cabinet counted 49,000 protesters in the capital during its count for a media collective.  Continue reading “Violence against women: tens of thousands of people in the street, “a historic mobilization””