Kill a man

Tuer un homme, au nom de Dieu qui plus est. L’Histoire est remplie de ces épisodes féroces et tragiques. Mais « Tuer un homme, ce n’est pas défendre une idée. C’est tuer un homme », disait le théologien protestant Sébastien Castellion. Ce cri résonne à nouveau avec force, après l’ignoble exécution de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie au collège du Bois-d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le 16 octobre 2020. L’édito d’Alain Cabantous [ . . .]

Continue at ST. MERRY: Killing a man … – Center pastoral Saint-Merry

Reda Caire interview from 1960

Reda Caire interviewé ,il chante accompagné au piano par Max Boyat il chante une nouvelle chanson puis “les beaux dimanches de Printemps”,”si tu reviens”,”jeunesse”.

Filmé le 12 Novembre 1960.désolé pour la qualité de l’image.


Reda Caire interviewed, he sings accompanied on the piano by Max Boyat
he sings a new song then “The beautiful Sundays of Spring”, “If you come back”, “Youth”.

Filmed on November 12, 1960. sorry for the picture quality.

Brassens 1972

Now an iconic figure in France, Georges Brassens achieved fame through his elegant songs with their harmonically complex music for voice and guitar and articulate, diverse lyrics. He is considered one of France’s most accomplished postwar poets. He has also set to music poems by both well-known and relatively obscure poets, including Louis Aragon (Il n’y a pas d’amour heureux), Victor Hugo (La Légende de la Nonne, Gastibelza), Paul Verlaine, Jean Richepin, François Villon (La Ballade des Dames du Temps Jadis), and Antoine Pol (Les Passantes). – Source: Wikipedia